Risques psychosociaux (RPS)

Troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, nervosité, fatigue importante, palpitations… Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes liés à des risques psychosociaux.

Le phénomène n'épargne aucun secteur d'activité. Indépendamment de leurs effets sur la santé des individus, les risques psychosociaux ont un impact sur le fonctionnement des entreprises (absentéisme, turnover, ambiance de travail…). Il est possible de les prévenir (INRS)

Qu’est ce que c’est ?

Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non :

  • du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ;
  • des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ;
  • des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail.

Leurs causes sont à rechercher à la fois dans les conditions d’emploi, les facteurs liés à l’organisation du travail et aux relations de travail (* facteurs de risques psychosociaux, voir ci dessous).

* Selon le collège d’expertise sur le suivi des RPS au travail (Gollac,2011) , les facteurs de risques psychosociaux sont regroupés autour de 6 axes :

  • Intensité au travail et temps de travail : intensité, complexité, durée du travail, conciliation travail/hors travail…
  • Exigences émotionnelles : relation au public, contact avec la souffrance, devoir cacher ses émotions…
  • Autonomie au travail : anticipation, enrichissement et accroissement des compétences, monotonie…
  • Rapports sociaux au travail : relation collègues, reconnaissance, justice organisationnelle, management, violence interne, violence externe
  • Conflits de valeurs : conflits éthiques, qualité empêchée, travail inutile
  • Insécurité de la situation de travail : sécurité de l’emploi, soutenabilité, changements.

(Gollac M. & Bodier M. Mesurer les facteurs psychosociaux de risque au travail pour les maîtriser. Rapport du Collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail, faisant suite à la demande du Ministre du travail, de l’emploi et de la santé. Avril 2011)

Ainsi, prévenir les risques psychosociaux, c’est avant tout mettre en place des modes d’organisation et de relations professionnelles qui protègent la santé et la sécurité des salariés. La démarche de prévention, collective et centrée sur le travail, comprend 5 étapes (voir INRS ED 6011).

Pourquoi s'en préoccuper ?

L’employeur est tenu d’évaluer l’ensemble des risques auxquels sont soumis les salariés de son entreprise – ce qui inclut les RPS – et de préserver leur santé physique et mentale. Les RPS sont donc à prendre en compte au moment de l’évaluation des risques et à intégrer au document unique, au même titre que les autres risques.

Cette évaluation est la première étape d’une démarche plus globale de prévention devant aboutir à la définition d’un plan d’actions.

Nos objectifs

Développer une prévention pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle des RPS afin de proposer aux entreprises une offre complète et adaptée à chaque contexte.

Le Pôle de ressources RPS de la Carsat Alsace-Moselle

vous souhaitez contacter un prestataire...,

  • email
  • facebook
  • twitter