Bâtiment et travaux publics

Malgré un dispositif important de mesures de prévention, des manquements en matière de sécurité et de protection de la santé sont observés sur les chantiers. Ainsi, le secteur de la construction qui regroupe 8% des salariés inscrits au régime général pèse pour plus de 15% de l’ensemble des dépenses liés à la sinistralité essentiellement en lien avec les risques de chutes, les manutentions manuelles et l’amiante.

L’activité de BTP connait néanmoins une baisse continue de la fréquence des accidents et les efforts réalisés par l’ensemble des acteurs contribuent à ces progrès. Une attention particulière doit être portée vers les donneurs d’ordre afin de pérenniser cette dynamique.

Qu'est-ce-que-c'est ?

Le bâtiment et travaux publics est plus communément appelé par son abréviation BTP. Ce secteur économique rassemble l'ensemble des activités et des corps de métiers intervenant dans le cadre de la construction d'édifices et d'infrastructures publics et privés, à destination industrielle ou non.

De nombreux partenaires sont impliqués dans ce secteur d’activité :

  • La maîtrise d’ouvrage, privée ou public. C’est le donneur d’ordre ou le payeur.
  • La maîtrise d’œuvre. C’est l’architecte ou le bureau d’étude qui conçoit le projet d’après le programme du maître d’ouvrage et le transcrit en pièces marchés.
  • Les entités de pilotage et de coordination, notamment le coordonnateur sécurité et protection de la santé.
  • Les entreprises qui réalisent l’ouvrage.

Pourquoi s'en préoccuper ?

Le BTP est caractérisé par le fait que chaque projet est spécifique de par sa nature, son environnement et la grande diversité des partenaires. De plus les risques sont multiples et les conditions liées à l’exécution restent difficiles (météo, poussière, bruit, vibration, port de charge, défaut d’hygiène, risque de chutes…).

De ce fait sont imputés chaque année en Alsace Moselle, près de 60 millions d’Euro suite à des accidents du travail et maladies professionnelles liées aux travaux sur chantiers.

Nos objectifs

Les CARSAT se mobilisent durant la COG 2018-2022 pour accompagner et mener des actions vis-à-vis de ce secteur d’activité.

Le programme « Risques Chutes BTP Pro » définit et organise les actions nationales coordonnées que l’ensemble du Réseau Prévention met collectivement en œuvre sur la période 2019-2022 pour continuer à réduire la sinistralité du secteur de la construction, et particulièrement celle des chutes.

Il fixe les 2 objectifs suivants :

1. Agir sur les Maîtres d'ouvrages pour qu’ils prennent en charge la Prévention des Risques
    Professionnels dans leurs projets.

Il s'agit en particulier de faire intégrer dans les marchés des dispositions permettant de maîtriser les risques par la mise en oeuvre dans leur projets des 5 Thématiques Opérationnelles Pioritaires (TOP) suivantes :

  • La mutualisation des équipements de travail et d’accès en hauteur,
  • L’organisation des circulations, des livraisons et la mécanisation du transport vertical des personnes et des charges sur les chantiers.
  • L’amélioration des conditions d’hygiène
  • L’instauration du coordination Sécurité et Protection de la Santé efficace
  • Faciliter les interventions ultérieures sur les ouvrages

Afin de répondre au plus juste à la diversité des situations rencontrées, ces TOP sont déclinées pour les différents types d’ouvrages suivants :

2. Accompagner les entreprises sur ces projets en promouvant la mutualisation des
    moyens et l’organisation en amont en privilégiant les principes suivants :

  • Evaluation des besoins inhérents à la logistique de chantier,
  • Estimation des besoins techniques et organisationnels en lien avec les infrastructures, les moyens logistiques et les protections collectives,
  • Harmonisation des prestations préconisées en fonction des moyens communs du chantier.
L'Action régionale : Focus sur l'hygiène sur les chantiers

Le plan d'action régional TPE BTP "Hygiène sur les chantiers" vient en complément des actions nationales BTP visant à améliorer la prévention des chutes et les manutentions sur les chantiers.

Agir sur l'hygiène est nécessaire pour répondre aux besoins essentiels des salariés et participe à l'image de marque des métiers du bâtiment.

Cette action menée avec des partenaires, doit conduire à l'amélioration des conditions de travail et des conditions d'hygiène sur les petits chantiers avec pour objectifs :

  • la présence de réseaux d'eau et d'électricité et l'accès aux toilettes au démarrage du chantier,
  • faire adhérer les donneurs d'ordre et intégrer ces "prestations hygiène" dans les pièces écrites des marchés.

Documents associés