Flux RSS
 
Entreprises
Haut de page

News +

L'actualité de la prévention

Tous les mois, un point sur les nouvelles publications de l’Assurance Maladie risques professionnels, les nouveaux documents en ligne, les manifestations.

La lettre d'information

Voir la lettre d'information la plus récente
Les lettres d'information déjà parues

Liens +

Publications +

Nous contacter +

Nous contacter

 

 

 

 

 

Quelles sont les principales mesures contre le risque chimique dans les entreprises d'impression ?

qrpme.jpg

 

Toutes les entreprises concernées
 

Au travers les encres, les mouillants, les colles, les solvants, les dissolvants, les produits de nettoyage, les graisses et les fluides en tout genre, l'industrie de l'impression graphique est confrontée au risque chimique. Le risque chimique se manifeste par ses trois composantes que sont le risque toxicologique, le risque incendie et le risque explosion.

  • Les salariés sont exposés au risque toxicologique par contact cutané, par ingestion et par inhalation.
  • Les risques incendie - explosion sont présents dès que des produits à caractère inflammable sont stockés et utilisés.
On note parmi les principales mesures :

 

  • Tous les conditionnements contenant des produits chimiques utilisés dans les ateliers doivent être correctement étiquetés.
  • Les produits chimiques incompatibles doivent être stockés séparément.
  • Tous les récipients doivent être fermés.
  • Le chef d'entreprise doit être en possession de toutes les Fiches de Données de Sécurité (FDS) et doit les transmettre au Médecin du Travail.
  • Les salariés doivent avoir accès aux Fiches de Données de Sécurité.
  • Le salarié au poste doit être informé des risques liés aux produits.
  • Le personnel exposé à des produits chimiques dangereux doit être recensé sur une liste. Cette liste est transmise au médecin du travail.
  • Le chef d'entreprise établit pour chaque salarié exposé à des produits chimiques dangereux une fiche d'exposition.
  • Les quantités de solvants inflammables présents dans l'atelier seront réduites au minimum.
  • Les poubelles contenant les chiffons imbibés de solvant seront équipées d'un couvercle, spécifiquement marquées et suivront une filière de déchets particulière.
  • Les liaisons équipotentielles permettent la mise à la terre de tous les équipements d'une installation. De ce fait elles évitent les accumulations de charges électrostatiques génératrices d'étincelles.
  • En cas de fuite d'un réservoir, d'une citerne ou d'un fût, le liquide doit être retenu sur place par un dispositif faisant cuvette de rétention. Le dispositif doit être conçu en matériaux résistant au produit stocké. Il est utile de prévoir un point bas dans la cuvette de rétention afin de faciliter le pompage en cas de fuites. Si des produits présentent un risque de réaction dangereuse en cas de mélanges, les cuvettes de rétention doivent être séparées.
Glossaire
 

Au sens du décret sur le risque chimique 2003-1254, les définitions suivantes ont été retenues :

Agent chimique : tout élément ou composé chimique, soit en l'état, soit au sein d'une préparation.

Agent chimique dangereux (ACD) :

  • a) Tout agent chimique qui satisfait aux critères de classement des substances ou préparations dangereuses (très toxique, toxique, nocif, corrosif, irritant, sensibilisant, cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction)
  • b) Tout agent chimique qui, bien que ne satisfaisant pas aux critères de classement, en l'état ou au sein d'une préparation, peut présenter un risque pour la sécurité et la santé des travailleurs.

Agent CMR : produit Cancérogène, Mutagène, toxique pour la Reproduction

 
[ Haut de page ]