Flux RSS
 
Santé/Social
Haut de page

Des ateliers pour entretenir sa mémoire

visuel_ateliers_peps_memoire.jpg
Avec l’avancée en âge de la population, de plus en plus d’hommes et de femmes se plaignent de troubles de la mémoire. Des études démontrent que les capacités de mémorisation diminuent avec l’âge puisque le cerveau vieillit comme tous les organes. Ce vieillissement se manifeste notamment par une baisse de l’activité cérébrale liée au ralentissement du transfert d’information entre neurones.

Par ailleurs, certaines situations peuvent également favoriser la survenue de troubles de la mémoire, comme la fatigue, le stress, les émotions. Les effets secondaires de certains médicaments et une consommation excessive d’alcool ou encore le manque de sommeil peuvent également impacter la mémoire.

Les trous de mémoire, les oublis ponctuels sont constatés tout au long de la vie mais les interprétations ne sont pas les mêmes selon l’âge !

Chez le sujet âgé, la plainte mnésique prend une importance particulière pour lui et son entourage du fait de la crainte qu’elle ne révèle une maladie d’Alzheimer débutante.

La mémoire : mode d’emploi

 

La mémoire : correspond à la capacité à recevoir et stocker des informations, à les exprimer et les utiliser : elle est indispensable au souvenir.

La compréhension, l’intérêt, les sensations, les émotions (joie, tristesse, peur etc…) participent au processus de mémorisation.

Elle siège dans différentes régions du cerveau, qui organisent et structurent les informations reçues.

La mémoire regroupe en réalité trois mécanismes distincts :

  • l'encodage des informations (visuelles, auditives, ambiance…)
  • le stockage de l’information que l’on vient d’enregistrer.
  • la récupération de cette information stockée qui requiert une grande attention.

Les troubles de la mémoire font référence aux deux derniers : le stockage et la récupération. Le vieillissement peut modifier la façon dont on stocke l’information mais surtout rendre plus difficile le rappel de l’information que notre cerveau a emmagasinée.

Il n’existe pas une mais plusieurs mémoires :

La mémoire immédiate : permet de conserver et d’utiliser une information rapidement mais pour une très courte durée

La mémoire à court terme : est la mémoire des faits récents.

La mémoire à long terme : est la mémoire qui dure de plusieurs jours à plusieurs années, elle permet d’ancrer les souvenirs.

La mémoire explicite, c’est notre " bibliothèque" personnelle (événements familiaux, connaissances scolaires…).

Des ateliers pour entretenir sa mémoire
 

En cas de problème de mémoire ou de modification de comportement il faut consulter dans les meilleurs délais son médecin traitant qui effectuera un test et proposera une orientation pour des examens supplémentaires. Le médecin peut également orienter les personnes vers des ateliers mémoire organisés à l’initiative des mairies, des associations et des caisses de retraite.

Les objectifs d’un atelier de prévention

Ces ateliers collectifs de prévention ont pour objectifs de stimuler les capacités cérébrales des personnes âgées autonomes, d’améliorer la qualité de vie et de faire face aux petits trous de mémoire de la vie courante grâce à un entraînement et à des exercices cérébraux.

Ces actions ont également pour vocation de maintenir le lien social. Les activités sociales, sources de stimulation, sont conseillées pour dynamiser les capacités cognitives tout en faisant de nouvelles rencontres.

Le fonctionnement d’un atelier de prévention :

Sa durée peut être variable en nombre de séances. Il  est composé d’un minimum de 3 séances et d’un maximum de 15 séances de 1 à 2 heures, animées par une personne qualifiée sur le thème de la mémoire auprès du public âgé.

Le nombre de participants se situe en moyenne entre 8 et 15 personnes.

Public cible :

Les retraités de tous régimes, de plus de 55 ans vivant à domicile (y compris foyer-logement, petite unité de vie) peuvent participer à ces ateliers.

Une priorité est donnée aux publics relevant des territoires identifiés fragilisés par l’observatoire des situations de fragilité.

Approche pédagogique

Afin d’apprécier les capacités des personnes à suivre l’ensemble des séances, un certificat médical peut être demandé ou selon les programmes, des tests d’inclusion par un professionnel médical ou para médical : médecin, psychologue, neuropsychologue peuvent être proposés.

L’animation de l’action est réalisée de manière ludique en proposant des exercices comme par exemple des jeux de mémorisation et en suscitant le dialogue entre les participants. Elle permet de se rendre compte que la mémoire peut s’optimiser et qu’il suffit bien souvent de la stimuler.

Mémoriser demande un effort intellectuel. Se concentrer et éviter que l’esprit ne vagabonde est loin d’être facile… Pour limiter les troubles de la mémoire, il est important d’adopter une hygiène de vie saine, alliant une alimentation équilibrée, une activité physique régulière, un sommeil réparateur et le maintien des relations sociales. Créer un contexte favorable multiplie les chances de bien retenir !

Des ateliers mémoire près de chez vous


Les caisses de retraites (Carsat, MSA, RSI) regroupées dans chaque région en association interrégimes vous proposent des actions collectives de prévention pour préserver et entretenir votre autonomie. Des ateliers mémoire sont organisés tout au long de l’année près de chez vous. Pour tout renseignement :

Pour en savoir plus

Référentiel « actions collectives »- Mémoire. CNAV, 2015

Où ai-je encore mis mes clés ? Conseils et jeux pour doper sa mémoire / François D. Bayard, 2011

Jeux de mémoire et d’écriture avec les personnes âgées : des jeux et des bases pour créer vos propres supports. Doc’éditions, 2010.

La mémoire en éveil : jeux de stimulation des mémoires. Codes Jura, 2006

Vieillir…et alors ?(INPES)

Prévenir les effets du vieillissement (Assureurs Prévention Santé)

Bien vivre votre retraite : des forums, des conférences, ateliers collectifs de prévention (Association ATOUT AGE)

Association Label Vie pour bien vieillir en Champagne-Ardenne Lorraine (Association Label Vie)

Documents disponibles à l’ERD STRASBOURG 03 88 14 33 23

 
[ Haut de page ]